André Biéler ou le choc des cultures

Éditeur PUL
Paru le

Pas en stock.

Chez André Biéler, né à Lausanne (Suisse) en 1896, éduqué en français à Genève et à Paris, et en anglais à Montréal à partir de 1908, se rencontrent les cultures du Vieux et du Nouveau Monde, de même que celles du Canada français et du Canada anglais. Résolu, après la Première Guerre mondiale, à renouveler la peinture du terroir, il s'installe à Sainte-Famille, à l'île d'Orléans.Par la suite, il fera de la peinture à Saint-Urbain dans Charlevoix et à Saint-Sauveur, dans les Laurentides. Grand innovateur de formes et de techniques, il apporte au régionalisme un langage plastique moderniste. Ses talents de rassembleur et d'animateur lui valent d'organiser la Conference of Canadian Artists de Kingston (1941), premier rassemblement national du milieu canadien des beaux-arts. Bien qu'il ait fait carrière à l'Université Queen's de Kingston à partir de 1936, André Biéler n'a jamais cessé de peindre la vie traditionnelle du Québec. Il est décédé à Kingston en 1989.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres